DIY – Suspension

28 mars 2023
|

En septembre 2022, j’emménageais dans mon nouvel appartement et depuis ce moment, je n’avais pas encore installé de suspension dans ma chambre. J’avais en tête d’en réaliser une moi-même mais j’attendais de trouver l’idée parfaite pour m’y mettre. ll y a quelques mois, j’ai aperçu un style sublime de suspensions sur plusieurs sites de luminaires mais qui étaient assez cher (autour de 300-400€).

Bref, après m’être pas mal creusée la tête, j’ai trouvé comment la reproduire à moindre coût. En tout, cela m’aura coûté moins de 30€. Ce ne fut pas mon DIY le plus simple, mais au final je suis ravie du résultat et je vais tenter de vous expliquer tout de la manière la plus claire possible.

J’ai choisi de réaliser ma base en papier aluminium, qui n’est, de fait, pas la matière la plus écologique mais c’est celle qui me semblait la plus simple pour un rendu similaire à l’inspiration, sans être trop trop lourde. Si vous avez une idée pour la reproduire de manière plus écologique, n’hésitez pas à le dire en commentaire de l’article.

Matériel:

Etapes:

Inspiration:

Je vous mets le lien vers la suspension qui m’a inspirée pour ce DIY. Vu le travail rien que pour ce DIY, je trouve que le prix de la suspension est totalement justifié sur le site de Lumeers.

Etape 1:

Avec le papier aluminium, formez une base comme sur la photo de gauche. Continuez ensuite à rajouter progressivement de l’aluminium pour agrandir la forme. Sur l’inspiration, la suspension est ovale, j’ai donc fait en sorte de l’agrandir sur la longueur progressivement.

Etape 2:

Lorsque vous voyez que l’aluminium ne tient plus trop en place sur la structure, solidifiez avec du ruban de masquage. Puis continuez à mettre de l’aluminium par dessus et ainsi de suite.

Etape 2bis:

Une fois que la forme vous satisfait, mettez une dernière couche de ruban de masquage tout autour de la suspension. Il ne faut plus qu’il y ait d’aluminium apparent.

Etape 3:

A l’aide d’un cutter, faites un petit trou au milieu de la suspension. Il permettra de passer les cables. Le trou doit faire à peu près la largeur d’un BIC/crayon.

Etape 4:

Appliquez de l’enduit de rebouchage à l’intérieur et l’extérieur de la suspension (après coup, je constate que l’enduit s’est légèrement fissuré par endroit), je me demande donc si de la colle à carrelage n’aurait pas mieux convenue. Mais les fissures restent minimes.

Je vous conseille de lisser l’enduit au doigt avec un peu d’eau une fois que vous en avez appliquez partout. Cela permettra d’obtenir un joli rendu lisse.

Faites une couche suffisamment épaisse afin de ne plus laisser transparaitre le ruban de masquage.

Etape 4bis:

Dès que l’enduit est sec, poncez le avec un bloc à poncer (ou simplement avec un morceau de papier de verre). Si le rendu n’est pas assez lisse à votre goût où que du ruban de masquage est apparent, mettez une 2ème couche et poncez la à nouveau une fois sèche. J’en ai mis 3 personnellement.

L’installation électrique:

Personnellement, voilà comment se présentait mon installation électrique dans ma chambre: une ampoule dans un soquet.

Je vais vous expliquer comment je m’y suis prise.

Avant toutes choses, pensez bien à éteindre le courant dans la pièce.

Etape 5:

Etant donné que ma suspension pèse environ 4kg, je ne pouvais pas la faire tenir simplement aux cables électriques.

J’ai acheté une cloche pour cacher le trou et les cables du plafond (voir étape suivante). Dans cette cloche se trouvait une fixation métallique (que l’on voit sur cette photo). Je l’ai donc fixée au plafond avec des vis pour plaque de gyproc (car mon plafond est un faux plafond) mais selon votre plafond, adaptez vos vis/chevilles.

Entre le plafond et la fixation, j’ai placé mon cable métallique. Il est donc maintenu fermement et tient bien en place.

Etape 6:

J’ai ensuite fait passer les deux bouts du cable métallique ainsi que les cables électriques bleu et rouge dans le trou de la cloche. Concernant le cable électrique jaune (celui qui vient du plafond), il ne faut pas le passer dans le trou mais simplement l’enrouler dans la cloche. L’autre cable jaune (qui vient de la cloche) peut être coupé dans ce cas.

Puis remontez la cloche et fixez la à la plaque au plafond avec les vis (comme prévu sur la notice).

Faites passer les mêmes cables dans le trou de la suspension.

Etape 7:

Vous vous retrouvez alors avec un cable bleu et un cable rouge qui dépassent dans votre suspension. Munissez vous du soquet, ouvrez le, vous verrez des petits trous comme ceci. Placez le cable rouge dans le trou du haut et le cable bleu dans le trou du bas (ou inversement, mais placez les bien à l’opposé l’un de l’autre et pas côte à côte).

Sur la photo, j’ai un soquet où les cables se clipsent dans les trous. Mais dans d’autres soquet, vous devrez dévisser une petite vis, mettre le cable dans le trou et puis resserrer la vis sur le cable.

Il faut évidemment que vos cables soient dénudés suffisamment afin que la partie sans plastique rentre dans le trou du soquet.

Etape 8:

A l’intérieur de ma suspension, j’ai mis un petit serre-cable pour maintenir les 2 cables métalliques en place à l’intérieur de la suspension. Vu que le serre-cable est plus large que le trou de ma suspension, cela évite que le cable métallique ne sorte et cela maintien le tout bien en place.

Le soquet est donc fixé aux cables électriques comme expliqué à l’étape 7 et puis l’ampoule est vissée dans le soquet.

Et voilà le résultat!

Même si ce n’est pas 100% parfait, que la suspension est un peu plus petite que le modèle, que l’ampoule sort un peu de trop (je vais la remonter un peu par la suite), je suis hyper contente du rendu et fière d’être arrivée au bout de mon idée.

J’ai choisi de ne pas la peindre mais vous pouvez évidemment peindre l’enduit dans la couleur de votre choix. Mais aussi faire une suspension dans le même style d’une plus grande dimension.

Retrouvez la vidéo de ce DIY sur mon compte Instagram homeinspiration_bymt

3 réponses à “DIY – Suspension”

  1. María Artigas dit :

    Extra!! Merci beaucoup 💪🏼👌

  2. Candice Dauchart dit :

    Vraiment top très bien reproduit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES DO-IT-YOURSELF

DIY – Porte papier toilette
J'ai réalisé un porte papier toilette (et un porte essuie) en argile autodurcissante
DIY – Champignon disco
J'ai réalisé un petit champignon disco pour mettre dans la chambre d'une copine et créer de jolis reflets
DIY – Upcycling d’une ancienne chaise avec des bandes de cuir
J'ai upcyclé une ancienne chaise en utilisant des bandes de cuir sur l'assise et le dossier
DIY – Boîtes d’allumettes en argile autodurcissante
J'ai réalisé ces petites boîtes à allumettes personnalisées trop mignonnes en argile auto-durcissante.